Time to slow down

DEAR LOVELIES copy

FRENCH

J’ai l’impression que chacun de nous utilise des techniques différentes quand il s’agit de rendre une période stressante plus vivable. Cependant, contrôlons-nous vraiment ce qui vient après ? Que se passe t’il lorsque les vacances commencent ? Quand les délais, les échéances sont atteints ?

Durant mes années à l’université, j’ai vécu nombreux commencements de vacances : des plus chargés, accaparants et excitants, aux plus calmes. Et néanmoins, les débuts paisibles ont toujours été les meilleurs.

Alors que les vacances de Noel arrivent à grands pas, voici cinq étapes à suivre qui m’ont permis de déstresser et profiter pleinement de mon temps libre et qui vous seront surement utiles une fois mises en place !

ENGLISH

I believe that each of us has different techniques in order to make a stressful period more bearable. However, are we aware of what comes next? What happens when the holidays begin? When the deadlines are reached? Does your adrenaline and cortisol level calm down by themselves?

Throughout my years of university, I have experienced many starts: from busy, demanding and excited ones to calmer ones. Yet, the smoother it has been, the best I felt.

As December holidays are around the corner now, here is five steps that has been beneficial for me and will hopefully help you to cool down and enjoy fully your free time.

Made with Square InstaPic

FRENCH

1. Se donner la chance de se reposer

Avant même que les vacances ne commencent, je suis du genre à écrire des listes de choses que j’aimerais faire durant mon temps libre. Choses que j’ai négligées comme cuisiner, aller au fitness, rattraper le temps avec mes amis ou encore écrire plus d’articles. Des trucs, activités, obligations aussi qui ont été mis de côté par le travail, comme essayer un nouveau restaurant et aller au cinéma, lire des livres et refaire un budget. Au final, cela ne me donne pas beaucoup de temps pour me reposer.

Donc, je me donne quelques jours, juste au début, pour dormir et me détendre. Cela permet à mon système de ralentir, reprendre un rythme plus régulier et éliminer la pression. De plus, on tombe souvent malade si on a poussé trop, en tout cas cela m’arrive à moi constamment ! Donc au lieu de l’ignorer, je reste au lit un peu tard, prend mon petit-déjeuner au chaud sous les draps et commence même une nouvelle série. Juste pour freiner le temps.

Au final, cela me permet d’être plus productive une fois que je commence ma liste et d’avoir un esprit plus calme pour apprécier toutes ces choses, ces choses de vacances.

2. Prendre soin de soi

Si vous êtes comme moi, vous vous êtes surement négligés un peu pendant cette période de stress. Souvent, lorsque j’étudie, j’oublie de m’aimer. C’est fou non ? Pourtant, j’ai l’impression que beaucoup d’entre nous font de même : on ne s’aime pas assez. Donc, dorloter mon corps et mon esprit m’a toujours semblé être une bonne façon de me redonner de l’assurance, de la douceur, de l’amour.

Prendre une journée pour se peindre les ongles, se faire un masque pour le visage et s’exfolier le corps, vous permettra de mettre votre système en veille. Ensuite, cuisiner un plat qui prend du temps, mon plat favori et regarder un film. De plus, je pratique plus souvent le yoga : cela me permet d’analyser mon corps et de chercher les tensions qui persistent. Et finalement, de temps en temps, lorsque je n’arrive vraiment pas à décrocher, je m’offre un massage ou une séance d’acupuncture.

3. Eviter toutes zones de travail

Pendant ma période d’examen, je me trouve confinée entre ma table à manger, mon canapé et le frigo. Si vous travaillez, vous passez vos journées à votre bureau qui souvent se trouve à proximité de chez vous. L’objectif ici est de recréer une énergie positive. Pour ce faire, évitez de passer à côté de votre lieu de travail : prenez une route alternative. Egalement, sortez de votre appartement, là où vous venez de passer des heures à réviser, allez vous promener, boire un café, lire dans un parc.

Puis, purifier le lieu de travail aide beaucoup à décrocher : ouvrez les fenêtres, faites le ménage et brûlez de la sauge pour neutraliser les énergies.

4. Se séparer des habitudes toxiques

J’en suis consciente, celui-là est difficile. Mais d’un autre côté, avons-nous vraiment besoin de ces trois, quatre, cinq tasses de café lorsque nous sommes en vacances ? Est-ce nécessaire de se remplir le cerveau d’informations inutiles venant des réseaux sociaux ?

Remplacez le café pour un thé et votre téléphone pour un livre. Revenez à un mode de vie plus naturel plutôt que de vivre de substances toxiques. Cela permettra à votre corps et votre esprit de reprendre leur souffle et de ralentir la course.

5. Redevenir un être sociable

Nous avons tous tendance à nous enfermer dans une bulle lors d’une période stressante. Au final, on se retrouve seul avec nous-même et tout ce qui va avec – la frustration, la fatigue et j’en passe. De plus, j’ai aussi l’impression que nous négligeons les personnes qu’on aime. Donc, j’aime revenir gentiment dans « le monde du commun des mortels » en invitant des amis pour diner, passer du temps avec mon copain et prendre des nouvelles de ma famille. Cela me permet d’oublier cette période stressante et les tensions : les amis et la famille vous apporteront toujours de la fraicheur.

Made with Square InstaPic

ENGLISH

1. Allow yourself to rest

Even before the holidays start, I draw gigantic lists of what I want to achieve during my free time. Things that I haven’t had time to do like baking, going to the gym, catching up with all my friends and writing more articles. Things that I have always wanted to do, but studying / working was holding me away such as trying a new restaurant, walking around or go to the movie. Anyway, at the end, it doesn’t leave a lot of time for resting, does it?

Consequently, I try to give to myself a few days, right at the beginning, to sleep and chill around. It enables my body to slow down, getting my sleeping pattern back and taking off the pressure. If you have been pushing too much, I bet you get sick like I do! So, instead of ignoring it, stay in bed a bit later, have breakfast snuggled in your duvet and start a new series.

As a result, you will be able to be more productive and those things with a peaceful state of mind. In addition, you will enjoy them as all the tensions are gone: you won’t feel this stressful urge to accomplish them.

2. Take care of yourself

If you are like me, you have been neglecting yourself way too much during that nerve-wracking time. Often, when I study, I forget to love myself. It sounds crazy, isn’t it ? Yet, I have the feeling that I am not alone, that we don’t love ourselves enough anymore. Therefore, to spoil my body and my mind is a good way to give myself self-confidence, gentleness, love.

It doesn’t need to be fancy. What I enjoy is to put a full day on stand-by to shave, scrub my body, paint my nail and mask my face. Then, I cook comfort food and read or watch a movie. In addition, I practice more often yoga or at least mindful breathing, I ease the tensions by scanning my whole body and often allow myself to go for a massage or an acupuncture session.

3. Avoid your working environment

During my exam period, I find myself confined in the flat and if you already work, you are stuck at your desk. Thus, to get away from our working environment is important in order to be exposed to different energies. For example, when enjoying your holidays, try to avoid driving or walking past your work place: take an alternative route! After you have been studying in your apartment for the last three or four weeks, get out of there at least an hour every day, even if it is to walk around the block.

Additionally, purify your flat or the place you have been burning neurones in: open the windows, clean around or burn some dry sage (it neutralises the energies).

4. Break away from toxic habits

That sounds impossible I know, believe me, I do struggle for this one. Nonetheless I mean, do we really need those three, four, five cups of coffee when we are on holidays? Do we need to cutter up our brain with the unnecessary information of social media?

Swipe the coffee for tea and your phone for a book, get back to a more natural way of living rather than living under toxic substances. It will allow your body and your mind to sow down and get its own rhythm back.

5. Be a social being again

I am sure we all tend to be in our little bubble when we are stressed. At the end, we are alone with ourselves and everything that comes with – frustration, tiredness and so one. However, I believe that we are also likely to neglect our love ones. Therefore, I try to slowly get back to “the real world” (after resting and taking time for myself though) by inviting friends over for dinner, spending quality time with my boyfriend, taking some news from family members …etc. It will allow you to forget about your stressful time and your tensions: friends and family will always bring you something fresh!

Made with Square InstaPic

 

 

 

 

J’ai l’impression que chacun de nous utilise des techniques différentes quand il s’agit de rendre une période stressante plus vivable. Cependant, contrôlons-nous vraiment ce qui vient après ? Que se passe t’il lorsque les vacances commencent ? Quand les délais, les échéances sont atteints ? Durant mes années à l’université, j’ai vécu nombreux commencements de vacances : des plus … Continue reading Time to slow down

Une journée dans mon assiette (a day in my plate)

DEAR LOVELIES copy

FRENCH

Cela fait quelque temps déjà que j’avais senti le besoin de me confier à un professionnel de la nutrition et me voici, après trois rendez-vous, la tête pleine de bons conseils et surtout le cœur moins lourd (à ce propos, j’ai écrit un article sur les troubles alimentaires juste ici). Une de ces bonnes recommandations a été de suivre une routine alimentaire appelée « 3:3 / 2:2 », vous connaissez ?

La routine 3:3 / 2:2

  • Il y a en théorie 6 catégories d’aliments : les protéines, les carbohydrates, les graisses, les lactoses, les fruits et les aliments dit “libres”.
  • Le but étant de remplir sous ces categories ce dont vous êtes habitués à consommer (dans mon cas par exemple: pour les protéines je compte sur des œufs, des pois en tout genre, du poulet ou du poisson de temps en temps et des protéines végétales).
  • Ensuite il suffit de suivre la routine « 3 : 3 / 2 : 2 » : il faudrait avoir trois catégories présentes dans l’assiette lors des trois repas principaux et 2 pour les encas.

J’aime beaucoup cette méthode car elle me permet de « contrôler » ce que je mange mais sans aller dans les extrêmes.

Mes recettes suivent donc cette astuce car après quelques semaines d’essais, cela m’a aidé à mieux gérer mes portions (j’ai tendance à manger trop car je peine à sentir la satiété) et à stabiliser mon poids (qui fait le yoyo en général). Cette routine m’offre aussi une structure solide m’empêchant de retourner dans « schéma régime », lié aux troubles de l’alimentation.

BON aller, j’en ai fini du blabla, place aux recettes.

ENGLISH

Recently, I felt the need to look for advices from a nutritional adviser. Here I am, after three meetings, the head full of good recommendations and a lighter heart (about that, I wrote an article on food disorders right here). One of them being to follow an eating routine called “3:3 / 2:2”, have you heard about it?

The routine 3:3 / 2:2

  • In theory, there are 6 categories of food: proteins, carbs, fats, lactose, fruits and free food.
  • The first step is to write a list under each of those categories of what you generally eat during your everyday meals (in my case for example: for the proteins I have eggs, legumes and beans, sometimes chicken and fish, and vegan proteins).
  • The second step is to follow the routine “3:3 / 2:2”: have three categories present in the plate per main meal and 2 per snack.

I really enjoy this routine as it enables me to “control” what I eat to a certain extent, without falling into the extremes.

The recipes I am sharing with you today follow this routine because after a few weeks of testing, it has helped me to manage in a better way the quantity of my portions (I tend to eat too much because I don’t get the feeling of satiety) and to stabilise my weight (which has always been a yo-yo). It has also given me a solid structure, which stops me to go back into a “diet scheme” related to food disorders.

SO, enough of the blabla and let’s make place for the recipes.

FRENCH

Réveille matinal entre 6h00 et 6h30

Comme je soupe tard le soir précédant, je ne petit-déjeune pas dès le réveille. Pour me réveiller en douceur, j’aime boire le jus d’un citron mélangé à de l’eau chaude (attention, l’eau doit être tiède et pas bouillante, sinon elle tue les vitamines du citron). En hiver, j’y ajoute du gingembre, du poivre de Cayenne, du poivre noir et du curcuma pour booster mon système immunitaire. Ensuite, comme la météo se réchauffe par ici et que j’ai tendance à gonfler, je bois une infusion de buchu qui aide contre la rétention d’eau.

Made with Square InstaPic

Buchu Tea

ENGLISH

Early bird between 6.00 to 6.30

Because I eat quite late the night before, I don’t like to have breakfast straight standing up. Therefore, to wake up gently, I like drinking a freshly squeezed lemon juice mixed with warm water (be careful, the water must be warm and not hot, otherwise it kills all the good vitamins of the lemon). In winter, I add some ginger, black pepper, Cayenne pepper and turmeric to boost my immune system. Later on, as the weather is getting warmer down here and my body tends to swollen, I drink an infusion of buchu which helps for water retention.

Made with Square InstaPic

Hot water and lemon juice / Eau chaude et jus de citron

FRENCH

Petit-déjeuner entre 9h00 – 9h30

Ce n’est que lorsque mon estomac commence à se manifester que je me prepare un petit-déjeuner. Aujourd’hui cela sera trois tranches de pain à la courge dont la recette est ici, un œuf à la coque et une demi-pomme.

Carbohydrates : pain à la courge

Protéines : œuf

Fruit : demi-pomme

Made with Square InstaPic

Breakfast / Petit-dejeuner

ENGLISH

Breakfast between 9.00 – 9.30

It is only when my belly starts roaring that I start preparing my breakfast. Today is going to be three slices of pumpkin bread, which recipe is here, a soft-boiled egg and half an apple.

Carbs: pumpkin bread

Proteins: egg

Fruit: half an apple

 

FRENCH

Snack de 10 heures, à 11

Je n’ai pas souvent faim pour un snack, et cette fois si non plus. Mais lorsque j’ai un petit creux, j’aime manger une pomme coupée en morceaux, saupoudrée de graines de chia ou de tournesol.

Fruit : pomme

Graisses : grains

Made with Square InstaPic

First snack / Premier snack

 

ENGLISH

10.00 snack, at 11.00

I am not often hungry for a snack at this time of the day, and today neither. However, if I need some energy, I like to eat an apple cut in pieces sprinkled with some chia, sunflower or hemp seeds.

Fruit: apple

Fats: seeds

FRENCH

Déjeuner est servi entre 13h30 – 14h00

Lunch time ! Comme je suis généralement aux cours, je me fais une salade à l’emporter. Rien d’original ici, seulement du pratique. Mais la vérité est que j’aime par-dessus tout la salade: j’aime mes feuilles icebergs, mon concombre et mes tomates, mon demi-avocat, mes graines et ma vinaigrette.

La recette est toute simple, je mélange tous les ingrédients cités (cette fois-ci j’y ai ajouté la deuxième moitié de pomme, que je n’avais pas finie au petit-déjeuner) et je me fais une vinaigrette avec du vinaigre de pomme, de l’huile d’olive et du sel !

Il m’arrive quand meme de faire des variantes, ajoutant un œuf, les restes du soir d’avant, du riz ou une tranche de pain sans gluten, du fromage (seulement s’il est Suisse par contre, haha) …

Graisses : graines / avocat / huile d’olive

Fruit : demi-pomme

Aliments libres : salade iceberg / tomates / concombre.

Made with Square InstaPic

Lunch

ENGLISH

Time for lunch between 13.30 and 14.00

Lunch time! Because I am generally in class at this time of the day, I take with me a salad prepared before – nothing fancy, only practical. But the truth is, I love salad more than anything else: I like my lettuce, my cucumber and tomatoes, my avo, my seeds and my vinaigrette.

The recipe is extremely simple, I mix all the ingredients named (this time I added the second half of the apple I had for breakfast) and I make a vinaigrette with apple cider vinegar, olive oil and salt!

Sometimes it varies a bit: I add an egg, left overs, rice or a slice of GF bread, cheese (only if it is Swiss though, haha) …

Fats: avo / seeds / olive oil

Fruit: half an apple

Free food: lettuce / tomatoes / cucumber

FRENCH

Snack numéro deux 17h30 – 18h00

Soit je rentre du fitness et j’ai faim, soit je m’y rends et j’ai besoin d’énergie. Je me fais donc un shaker de protéines végétales (j’utilise la marque Phytopro en ce moment) mélangées à une banane. Si j’ai vraiment faim, il m’arrive d’y ajouter du beurre de cacahuète ou du lait d’amende.

Protéine : Phytopro protéines végétales

Fruit : banana

SI_20171104_102740

Second snack / Deuxieme snack

ENGLISH

Another snack between 17.30 and 18.00

Either I am back from gym and I am hungry, or I am going there and I need some energy. Therefore, I make myself a protein shake with vegan proteins (I am using Phytopro) mixed with a banana. If I am really hungry, I add some peanut butter or almond milk to it.

Proteins: Phytopro vegan proteins

Fruit: banana

 

FRENCH

Souper entre 20h00 – 20h30

L’heure du souper a sonné, c’est en général un moment attendu car je (on avec Rohan) prend tous les soirs le temps de cuisiner, allumer une bougie (ça c’est Rohan le romantique qui fait), mettre de la musique (ça aussi), et ouvrir une bouteille (euh non, ça c’est que le week-end). On essaie toujours de faire quelque chose de simple et sain, tout en ajoutant une touche d’originalité.

Ce soir-là, j’ai fait des spaghettis, fait à partir de farine de pois, de pois chiche, de haricots Borlotti et de lentilles (la marque s’appelle “Pusle Pasta” du magasin Wellness Warehouse). Accompagnés d’une sauce aux courgettes et aux tomates.

Protéines : spaghettis

Carbohydrate : spaghettis

Aliments libres : poivron / courgettes / tomates


Recette de la sauce:

Ingrédients pour la sauce 

  • Un oignon rouge
  • Une gousse d’ail
  • Quatre grosses courgettes
  • Un poivron vert
  • Une tasse de bouillon de légumes
  • Un tasse de sauce tomate
  • Un mélange d’épices italiennes
  • Sel et poivre

Directions pour la sauce

  1. Faire revenir l’oignon et l’ail dans de l’huile de coco ou d’olive.
  2. Ajouter les courgettes et le poivron.
  3. Verser le bouillon dilué dans un verre d’eau et la sauce tomate.
  4. Assaisonner et laisser mijoter pendant au moins 20 minutes à feu doux.
Made with Square InstaPic

Dinner / Souper

ENGLISH

Dinner between 19.30 and 20.00

It is time to make dinner. I am looking forward to it because I (we with Rohan) take time to cook every night, light up a candle (that’s Rohan the romantic’s job), put some music on (this as well), and open a bottle of wine (oops, no, only during weekends). We always try to prepare something simple and healthy, by adding a touch of originality.

Tonight, I made spaghettis made of peas, chickpeas, Borlotti beans and lentils (the brand is “Pusle Pasta” from Wellness Warehouse), with a zucchinis and tomatoes sauce.

Proteins: spaghettis

Carbs: spaghettis

Free food: tomatoes / zucchini / pepper


Recipe for the sauce

Ingredients

  • A red onion
  • A garlic clove
  • Four big zucchinis
  • A green pepper
  • A cup of vegetable stock
  • A cup of tomato sauce
  • A mix of Italian herbs
  • Salt and pepper

Directions

  1. Sauté the onion and the garlic in coconut oil.
  2. Add the zucchinis and the pepper.
  3. Add the stock mixed in a glass of water, and the tomato sauce.
  4. Season and simmer for about 20 minutes on low heat.

Cela fait quelque temps déjà que j’avais senti le besoin de me confier à un professionnel de la nutrition et me voici, après trois rendez-vous, la tête pleine de bons conseils et surtout le cœur moins lourd (à ce propos, j’ai écrit un article sur les troubles alimentaires juste ici). Une de ces bonnes recommandations … Continue reading Une journée dans mon assiette (a day in my plate)

#2 Who am I? Comfortable with my body ?

DEAR LOVELIES copy

english

I have a strange relationship with my body

My body and I have always had a love / hate relationship, and unfortunately it hasn’t started yesterday. Long story short, high school was not the best time of my life. I started it with a “hormonal – freshly teenager – rebel” personality, which was fragile and impressionable. As a result, while the students were trying to enforce their places in this environment, I was disappearing.

I don’t know about the rest of the world (you would maybe tell me), but I find jumping into high school is an extreme switch for a 14 years old child. It is not only about the work, but also about the social norms the oldest or the most extrovert impose. You would remember the guys filed up with testosterone living through their peers. The girls filed up with make-up and belittling those how are not. It was hard for me to make a way into this jungle. So yes, that was not the best start, I went from a happy chubby adolescent to a transparent lost girl.

Of course, nothing was the same after that period. Although I had external help and I got some colours again growing up, this thing has not left me since. As the years passed, it has evolved into an obsession, self-hate, sometimes restriction and at times exaggeration. It tends to fade away when life is easy but in stressful situations, guess who knocks at my door again? Yes exactly that one. It is an overwhelming frustration and a sword in the self-esteem.

And yet, life goes on, rough times fade away and self-insurance comes back. However, this time, I want to make sure that I can detach myself from this thing, that this exhausting yo-yo stands still, enabling me to put all my energy into a bright and beautiful future. Apart from seeing a dietician / psychologist, I have been doing some energy healing and been watching a couple of inspiring YouTube videos about food disorders (let’s put a name to “this thing”).

I have been working hard towards positive objectives that will take me further, to a next step of my life.

Here is my magic potion that I have been implementing everyday now:

  • Practice gratitude every day – what happened today that you can be grateful for?

Honestly, I can be grateful for SO many things. Just by looking around me when I walk outside reminds me I live in one of the most beautiful cities in the world. I am also so lucky to have found an amazing human being as my partner in life, and that we have built a home together. It is also small things I am grateful for: I have time to cook earthly meals, I have Netflix (don’t judge – haha), summer is coming in Cape Town …

  • Discern the 2 things bringing you the most joy and exploit them!

Do you like pasta and cycling? Then book one day into your week, call it “pasta and cycling day” and go for a drive after work following by an amazing pasta party, no matter what! Rohan and I have implemented “date night” every Wednesday just because we love cooking elaborated meals or go to the restaurant (although we only allow ourselves once a month). In addition, I have been putting 1 hour per day for my blog / social media because it is something I feel passionate about!

  • Be conscious of your temptations / triggers.

Are you an emotional eater? Because I am… In stressful situations, I tend to stuff myself like a turkey. Then, you know what is coming: frustration, self-hate, etc., etc… I have been writing down how I feel every time my cravings pop out in order to point out what are my triggers. In addition, use people and not food to get comfort. I know too well that I can be hard to open up to someone, but I am trying hard to talk about my feelings and emotions, instead of burying them down under a pile of food.

  • You are not the illness!

This can apply to any kind of illnesses, or anything that puts you down: it is NOT you. If you want a metaphor, imagine a little devil in front of you. Can you see? It is external! By doing so, you enable yourself to be frustrated about something else than you. Then, you can apply the other points stated above and bath the little devil with love and gratitude. This step should actually be the first one, I wish I was conscious about it years ago, but only recently I acknowledged it: I feel like weights have been taken off my shoulders.

  • Live intentionally.

Oh yes, last but not least, live intentionally. When eating, slow down and appreciate the tastes and textures. When training, focus on your movement, contract voluntary your muscles. When drawing or singing or painting, give everything you have. When loving, love a bit more, because love is never enough.

IMG_9407

Photo – Michel Laham Neto / Make up – Nillam Raja

french

J’ai une relation étrange avec mon corps

J’ai toujours eu une relation compliquée avec l’image que je tiens de mon corps, et malheureusement cela n’a pas commencé hier. En deux mots, mes années de gymnase / lycée n’ont pas té les plus heureuses de ma vie. Je ne me rappelle que trop bien ma personnalité rebelle, de mes premières années ainsi que ma fragilité et ma tendance à être très influençable. Et alors que tout le monde essayait de briller suivant les normes sociales du gymnase / lycée, moi je disparaissais.

Est-ce que ce scénario se répète ailleurs dans le monde ? Vous pourrez certainement me le dire. Mais je trouve que le saut depuis l’école obligatoire jusqu’au gymnase / lycée est extrême pour un enfant de 14 ans. Je ne parle pas seulement du travail à accomplir, mais surtout des normes sociales que les plus âgés ou les plus extravertis imposent. Vous vous rappellez sûrement de garçons portés par la testostérone qui essaient de se faire remarquer coûte que coûte. Des filles portant du maquillage et rabaissant celles qui n’en ont pas. C’était dur de me faire un chemin dans cette jungle. Donc oui, je n’ai pas eu le meilleur des commencements, j’ai passé d’une enfance joyeuse à une adolescence transparente.

Bien sûr, rien n’a jamais été pareil après cette période. Même en recevant de l’aide extérieure et en retrouvant quelques couleurs, cette chose ne m’a jamais quittée depuis. Alors que les années ont passé, cela s’est transformé en obsession, malveillance, parfois en restrictions et ensuite en exagérations. Ça s’en va quand la vie est facile, mais quand elle devient difficile, devinez qui vient taper à la porte ? Yep, exactement ça. C’est une frustration qui submerge, et un coup dur pour l’estime de soi.

Et pourtant la vie continue, les temps difficiles s’estompent et l’assurance revient. Cependant, cette fois, je veux être sûre d’être capable de me détacher de cela, que ce yo-yo fatiguant s’arrête, me permettant de mettre toute mon énergie dans un future rayonnant. En dehors du fait que je vais voir une diététicienne / psychologue, j’ai reçu des soins qui régulent mon énergie et ai regardé quelques vidéos inspirantes sur YouTube parlant de troubles de l’alimentation (mettons un nom sur « cela »).

Je travaille dur en vue d’objectifs positifs qui me permettront d’aller plus loin, jusqu’à la prochaine étape de ma vie.

Voici la potion magique que j’utilise en ce moment :

  • Pratiquez la gratitude chaque jour – quels sont les événements aujourd’hui pour lesquels vous êtes reconnaissant ?

Honnêtement, je suis reconnaissante pour TELLEMENT de choses. Juste en regardant autour de moi, je réalise que je vis dans l’une des plus belles villes du monde. Je suis aussi chanceuse d’avoir trouvé une personne incroyable comme partenaire dans la vie, et que nous construisons un chez nous ensemble. Ce sont ces petites choses aussi pour lesquelles on devrait être reconnaissant : j’ai le temps de cuisiner des plats sains et équilibrés, on a Netflix maintenant (jugez pas – haha), l’été arrive à Cape Town …

  • Discernez deux choses qui vous apportent le plus de joie, et exploitez les !

Vous aimez les pâtes et le vélo ? Alors réservez un jour par semaine pour cela, vous pouvez même l’appelez le « jour des pâtes et du vélo » (hum…). Mais le plus important est de s’y tenir : montez sur votre vélo après le travail, et faites-vous un beau plat de pâtes en rentrant. Rohan et moi-même avons implémenté une « soirée rancard » le mercredi. Nous cuisinons un plat sortant de l’ordinaire ou allons au restaurant (même si on se limite à une fois par mois). De plus, j’ai récemment décidé d’attribuer au moins une heure par jour pour mon blog / réseaux sociaux car c’est quelque chose qui me passionne.

  • Soyez conscients de vos tentations / déclencheurs.

Etes-vous un mangeur émotionnel ? Parce que je le suis … Dans des situations stressantes, j’ai tendance à me remplir comme une dinde ! Ensuite vient la frustration, malveillance, etc., etc… J’ai donc commencé à mettre sur papier mes émotions dans ces moments-là, pour pouvoir mettre le doigt sur ce qui les provoque. De plus, lorsque j’ai besoin de confort ou de réconfort, j’essaie de m’appuyer sur quelqu’un sur qui je peux compter. Je sais que ça peut être difficile de s’ouvrir (j’ ai commencé à le faire que très récemment), mais parler de ses émotions et ses sentiments vous évitera de les enfouir sous une tonne de nourriture.

  • Vous n’êtes pas la maladie !

Ce concept peut s’appliquer pour n’importe quels maladies ou troubles : ce n’est PAS vous. Pour vous donner une métaphore, imaginez un petit diable en face de vous. Vous le voyez ? C’est externe ! En faisant cela, vous externalisez la frustration ainsi que la malveillance que vous avez en vers vous-mêmes. Cette étape devrait en fait être la première, j’aurai souhaité en être consciente plus tôt. Mais vaut mieux tard que jamais. Ainsi, j’ai l’impression qu’un poids s’est soustrait de mes épaules.

  • Vivez intentionnellement

Oh que oui, le dernier mais pas des moindres, vivez intentionnellement. Lorsque vous mangez, ralentissez et appréciez les goûts et les textures. Lorsque vous faites du sport, concentrez-vous sur vos mouvements, contractez vos muscles. Lorsque vous dessinez, chantez ou peignez, donnez tout ce que vous avez. Lorsque vous aimez, aimez un peu plus, car nous n’aimons jamais assez.

 

 

 

 

 

I have a strange relationship with my body My body and I have always had a love / hate relationship, and unfortunately it hasn’t started yesterday. Long story short, high school was not the best time of my life. I started it with a “hormonal – freshly teenager – rebel” personality, which was fragile and … Continue reading #2 Who am I? Comfortable with my body ?

#1 Who am I ? Reason or guts ?

DEAR LOVELIES copy

english

I’ve always been someone pragmatic, who listens more to reason than the guts.

“Listen to your guts” they say.

Do you know where the gut is? What is fascinating is that, throughout the recent years, scientists have discovered how much the gut is connected to the brain. Today, the intestines are even called our second brain! It was proven that, what is inside your belly, regulates emotions, memories and pleasure, it manages stress, anxiety and tensions. Can you recall feeling a tight nod inside, when you are scared? Not being able to eat, when you are stressed? Say hello to the power of your guts, how amazing?

The only problem now is: how can individuals have a conscious listening, if their guts are not healthy? I mean, everything you swallow gets its way down there. You would be surprise to learn that nutrition influences our thoughts and our unconscious mind in a proportion up to 90%!

The truth is, as healthy as I can be, I still love my wine and my piece of chocolate sometimes (and don’t get me wrong, it is not something I would give up). However, as I am more aware of my guts, I have been feeling that they have not been really pleased. As a result, I don’t listen to them, and go back to the rational me. I am not saying rationality is not good, I mean I love it for certain aspects of my life. But I believe that, when we talk about love and compassion, the deep inside voice is more reasonable than our reason – if you see what I mean?

So I started to be more caring towards that precious part of me, enabling me to have a more thoughtful angle to life. I have managed to take important decisions but also to be more engaged with the people and things that I love.

(By the way, this article also helped me to be more “engaged”, it was written by a lovely girl, check it out if you need some inspiration ! Click here !)

Here is my magic potion that I use when I felt disconnected with my guts:

  • Probiotics – 1 every morning (Reuterina Femme)
  • Cleansing fiver – 3 in the mornings and 3 at night (Herbal Fiberblend All-Natural)
  • Omega-3 – 1 during at breakfast (VegOmega-3)
  • Hot water with lemon juice, turmeric, black pepper, cayenne pepper and ginger – 15 minutes before breakfast, just after I wake up
  • Cut off refined sugar, alcohol and caffeine as much as possible
  • I practice a mindful yoga once to twice a week, exercise often and allow my body to rest for 8 to 9 hours a night.
  • I inform myself: your BFF is Google – read articles, watch YouTube videos, seek for information (click here if you’d like to get more facts about the guts)

I want to know about YOU: reason or guts ?

 

IMG_9400-3

Photo – Michel Laham Neto / Make up – Nillam Raja

 

 

french

J’ai toujours été quelqu’un de pragmatique, qui écoute plus souvent sa raison que ses tripes.

« Ecoute tes tripes » ils disaient.

Je me doute bien que vous savez ou sont situées les tripes. Au final, ce n’est qu’un mot compliqué pour dire intestins. Depuis quelques années, beaucoup de scientifiques ont étudié de plus près ce qui se passe dans notre ventre. Ce qui est fascinant c’est leur découverte : les intestins sont en fait connectés à notre cerveau. Plus important même, ils se font appeler un cerveau. Plusieurs études ont réussi à démontrer que nos tripes, régulent nos émotions, notre mémoire et nos plaisirs, elles contrôlent nos stress, anxiétés et tensions. Vous vous souvenez peut-être de ce nœud à l’estomac avant un examen ou avoir l’appétit coupé par le stress ? Dites bonjour à la puissance de vos tripes, impressionnant non ?

Le seul souci qui se présente avec ça survient quand notre intestin n’est pas bien entretenu : comment fait-on pour l’écouter avec conscience ? Ce que je veux dire par là est que, tout ce qu’on avale descend là-bas en bas et donc affecte cette précieuse partie de notre organisme (en bien comme en mal d’ailleurs). Vous serez surpris d’apprendre que notre nutrition influence jusqu’à 90% nos pensées et notre inconscient !

La vérité est qu’aussi saine que je peux l’être, j’adore mon verre de vin et mon morceau de chocolat (et ne me prenez pas au mot, ce n’est pas quelque chose que je vais abandonner de si tôt). Cependant, parce-que je suis plus consciente de la faculté de mes intestins, je ne les ai pas sentis très contents récemment. Du coup, je ne les écoute pas et reprend mon fil de pensées rationnelles. Je ne dis pas que la rationalité n’a rien de bon, car elle aide souvent dans des situations délicates. Mais je crois que, quand on parle d’amour et de compassion, cette voix intérieure est plus raisonnable que notre raison – voyez-vous ce que je veux dire par là ?

Donc, j’ai commencé à prendre plus soin de cette partie si précieuse, ce qui me permet de voir la vie d’un côté plus approfondi. J’ai réussi à prendre des décisions plus importantes ainsi qu’à être plus engagée avec les gens et les choses que j’aime.

(D’ailleurs, cet article m’a aussi beaucoup inspiré et aidé à être plus « impliquée », il est écrit par une adorable copine, lisez le si vous avez besoin d’un peu d’inspiration ! Cliquez ici !)

Voici ma potion magique que j’utilise quand je me sens déconnectée de mes tripes :

  • Pro biotiques – 1 chaque matin (Reutering Femme)
  • Des capsules de fibre nettoyante – 3 le matin et 3 le soir (Herbal Fiberblend All-Natural)
  • Omega-3 – 1 au petit-déjeuner
  • Une tasse d’eau chaude, de jus de citron, de poivre vert, de piment de Cayenne, de gingembre et de curcuma, juste après mon réveil.
  • J’évite le sucre, l’alcool et la caféine autant que possible.
  • Je pratique le yoga une à deux fois par semaine, fais du sport souvent et repose mon corps pendent 8 à 9 heures de sommeil.
  • Finalement, je m’informe : Google est votre meilleur ami – lisez des articles, regardez des vidéos sur YouTube, cherchez des informations (cliquez ici si vous voulez plus de faits sur les tripes !)

Qu’en est t’il de VOUS: raison ou tripes ?

 

I’ve always been someone pragmatic, who listens more to reason than the guts. “Listen to your guts” they say. Do you know where the gut is? What is fascinating is that, throughout the recent years, scientists have discovered how much the gut is connected to the brain. Today, the intestines are even called our second … Continue reading #1 Who am I ? Reason or guts ?

Because breakfast is the most important meal of the day 

coffee-2734122_1920

Picture from Pixabay

 

DEAR LOVELIES copy

FRENCH

Pour celles et ceux comprenant l’anglais, vous avez certainement compris le sujet de cet article. OUI le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Il y en a même qui disent: “petit-déjeunez comme une reine, déjeunez comme une princesse et dinez comme une mendiante”. En plus, je ne sais pas pour vous, mais au réveil, je suis généralement affamée et le petit-déjeuner se trouve être une des choses qui me motivent à sortir du lit (oui oui je sais … je me jugez pas).

Alors que j’étais une adepte des smoothie bowls, on m’a récemment conseillé de manger moins sucré le matin. En effect, avaler du sucré dès le réveil augmente le niveau d’insuline present dans le corps. En premier, cela donne beaucoup d’énergie / sugar rush pour ensuite retomber et laisser une sensation de faim seulement une heure après le petit-déjeuner.

J’ai donc troqué mes bowls pour des plats plus salés. Le résultat a été plutôt satisfaisant. D’un côté, je ne suis plus affamée dès 10 heures. Et ensuite, je ne suis plus autant accro au sucre – oui, car c’est connu, plus on mange sucré, plus notre corps a envie de sucre, c’est infernal !

Voici donc trois de mes petit-déjeuners préférés qui sont rapides à faire, mais aussi sans gluten ou lactose. Avec cela, je suis parée pour la matinée et je suis pleine d’énergie.

ENGLISH

You probably understood where I was going with the title of the article, YES breakfast is the most important meal of the day. They even say: “eat breakfast like a queen, eat lunch like a princess and eat dinner like a beggar”. In addition, I don’t know about you, but when I wake up, I generally starve and breakfast is the main motivation to wake up (don’t judge).

Although I am a big adept of smoothie bowls, I was recently advised to eat less sugary meals in the morning. In fact, eating sweet food first thing tends to raise the insulin level in your body. It first brings a lot of energy / sugar rush, but then crashes leaving you with a feeling of hunger an hour after breakfast.

So, I have swapped my bowls for salty meals and the result is impressive. On the one side, I am not hungry right after breakfast anymore. And then, I don’t crave sugar the way I used to – because yes, it is known that the more we eat sweet food, the more our body craves it, it’s is infernal !

Therefore, see below my favourite breakfast recipes. They are super easy to make but also gluten and lactose free !


Eggs – avocado and co

You need: 

– A hard boiled egg and the half of an avocado, sprinkled with your favourite spices (I like to use salt, pepper and paprika).

– A banana mixed with protein powder and water for the smoothie (try to use sugar free protein, I use the trend Phytopro chaï flavour, which is delicious AND vegan).

– Feel free to add some red berries to your plate, they are super antioxidants. I don’t generally add more fruits (as I am trying to lower my sugar intake), but that day I had those beautiful strawberries so …

Vous avez besoin: 

– Un oeuf dur et la moitié d’un avocat soupoudré de vos épices préférées (j’aime assaisonner avec du poivre, du sel et du paprika).

– Une banane mixée à des protéines et de l’eau pour le smoothie (essayez de trouver des protéines sans sucre ajouté. Ici j’ai utilisé la marque Phytopro goût chaï, elles sont sans sucre ET vegan),

– Sentez vous libre d’ajouter des fruits rouges à votre assiette, ils sont pleins d’antioxidants. Je n’en ajoute généralement pas (histoire que garder un niveau de sucre bas), mais cette fois là j’avais des fraises dans mon frigo donc …

Power Porridge

You need: 

– For the porridge: 1 cup of rolled gluten free oats and 1 tablespoon of chia seeds mixed with 1 cup of water (I like to add raw cocoa powder, vanilla extract or cinnamon). I generally cook it in a small saucepan until it becomes creamy.

– For the toppings: here you have 1 tablespoon of organic and crunchy peanut butter, but you can substitute it with any other nut butters (make sure it is organic though, with nothing weird added in). Then, for a little bit of sweetness, I added strawberries, but once again you can add any seasonal fruits that you like (as organic as you can find …).

Vous avez besoin:

– Pour le porridge : 1 tasse de son d’avoine sans gluten et 1 cuillère à soupe de graines de chia mélangés à 1 tasse d’eau (j’aime y ajouter du chocolat noir en poudre, de l’extrait de vanille ou encore de la cannelle). En général, je fais cuire tout cela dans une casserole jusqu’à avoir un mélange bien crémeux.

– Pour la garniture : ici j’ai utilisé 1 cuillère à soupe de beurre de cacahuètes bio et crunchy, mais vous pouvez utiliser n’importe quel beurre d’arachides (soyez juste bien sûr qu’il n’y a rien de bizarre ajouté). Ensuite, j’avais des fraises qui trainaient, elles ont donc fini dans mon bol, mais n’importe quel autre fruit fera l’affaire pour apporter un petit goût sucré (tout petit goût sucré …).

Socca and smashed avocado

You need:

– For the socca: 3 tablespoons of chickpea flour mixed with 1/2 cup of water. I add to that some chia seeds and paprika (the flour has already a salty / peppery taste so you don’t need to season more than that). Once your mixture is homogeneous, melt some coconut oil in a pan and fry 1 tablespoon per tablespoon. It goes quick and it doesn’t stick !

– For the toppings: I LOVE smashed avocado mixed with some lemon juice, turmeric, Cayenne pepper, salt and pepper. However, anything you feel like will be fine as well !

Vous avez besoin:

– Pour les soccas :  3 cuillères à soupe de farine de pois chiches mélangées à 1/2 tasse d’eau. J’aime y ajouter un peu de graines de chia et du paprika (la farine a déjà un goût assez salé et poivré, donc vous n’avez pas besoin d’assaisonner plus que cela). Ensuite, lorsque votre mixture est bien homogène, faîtes fondre un peu d’huile de coco dans une poêle et faîtes y cuire 1 cuillère à soupe à la fois de votre mélange. C’est rapide et la pate ne colle pas !

– Pour la garniture : j’ADORE l’avocat écrasé que je mélange avec du jus de citron, du poivre de Cayenne, du curcuma, du sel et du poivre. Mais quelque soit votre envie du jour, je suis sûre que cela fera l’affaire.

  Pour celles et ceux comprenant l'anglais, vous avez certainement compris le sujet de cet article. OUI le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Il y en a même qui disent: "petit-déjeunez comme une reine, déjeunez comme une princesse et dinez comme une mendiante". En plus, je ne sais pas pour vous, … Continue reading Because breakfast is the most important meal of the day 

Zooka Health

dav

 

DEAR LOVELIES copy

ENGLISH

It was not so long ago that I discovered, by dipping my lips into a glass of green juice, how the taste is in fact acceptable. Actually, one sip was enough for me to be crazy about it! I get that the beverage doesn’t look very nice: greenish colour, made of celery and a couple of other odd veggies which aren’t really sweet. Why a normal person would even think about drinking that stuff? Well, I am telling you, leave behind the prejudices: green juice is surprisingly delicious, refreshing, and above all, good for your health !

Thus, I dug a bit and met Graeme and Matthew the founders of Zooka Health, a small company which saw the light in February this year. This little enterprise sells different products that could be classified as « super food ». However, the one I was interested in was the « green juice cleanse ».

Let me tell you a bit about them. Their adventure started from the same passion for a healthy lifestyle. From a combination of knowledge, willingness to share useful information, and to improve the health of everyone, was born Zooka Health. Matthew explains that the team is indeed very passionate about health: they have always loved trying new products beneficial for one’s well-being. Since they can remember, Matthew and Graeme have encouraged their relatives to have a healthy lifestyle. In addition, for the two friends, to be informed and conscious about nutrition is primordial. Therefore, for them, it was pretty evident to create Zooka Health, as through the company, they can share, inspire and educate their clients, by using the products they have tested and approved.

So, what is « the green juice cleanse »? First, the juice itself is made of organic spinach, cucumber, celery, lemon juice, apple, ginger, turmeric, mint and finally a sprinkle of spring water. Then, 5 litres of the green drink is delivered at your door. After that, it is your turn to play: you must drink one bottle per day, between the moment you get out of bed and lunch time.

Of course, the beneficial effects of the cleanse are surprising. First, this beverage is packed with omega 3, which enable one’s organism to reduce inflammations. Because yes, our body has the tendency to be overwhelmed by the excess of sugar and saturated fat given from a night out or an improvised cheat meal. The inflammations cause divers chronic diseases from cholesterol to cancer. Therefore, a regular consummation of green veggies, mixed with different spices, operates like and anti-inflammatory.

Furthermore, the ingredients used for the juices are known for alkalising the body. In other words, (I see you coming, alkaliwhat?), they release and eliminate the acidity in our organism caused by diseases, pains, and inflammations coming from an environment too acidic. Therefore, it balances our PH and enables our bodies to absorb all the nutriments that it needs for detoxifying. This « green juice cleanse » will enable our body to catch on breath, and make rooms for what is really needed – vitamins and minerals.

I tested the cleanse and must admit that it might not be an easy task for everyone: our stomach quickly starts groaning, one can lack of energy, and quickly become irritable. However, Matthew and Graeme are conscious about those challenges. Therefore, they want to specify that people should undertake the cleanse at their own rhythm. For instance, it is ok to eat breakfast at 10 am, after drinking the juice. The important point is to let the body some time to recover.

Zooka Health delivers mostly everywhere near Cape Town, but If you find yourself not having the chance to have this kind of company near your place (I am thinking about my Europeans friends), I really recommend to prepare your own juices, and to try the experience. After five days of detox, my skin was glowing, my stomach deflated, my transit was working much better, and I was able to focus more on my work. However, I want to precise something, the « green juice cleanse » is not made to lose weight, and shouldn’t be seen as a diet. It is only a way to give our body the chance to breath and take in good stuffs.

Today, we live in a world full of processed food made of sugar, pesticides and preserving agents. So the team of Zooka Health would like to encourage people to be more educated about the choices they make about the food they eat. We should all be aware and understand the nutritive information given at the back of the products we buy every day. We should take the time to research a little bit more in order to create a healthy and balanced lifestyle.

dav

FRENCH

Cela ne fait pas bien longtemps que j’ai découvert, en trempant mes lèvres dans un jus vert, que son goût était en fait tout à fait acceptable. Il ne m’a fallu qu’une gorgée pour en être complètement dingue ! C’est vrai que ce breuvage a mauvaise façon : couleur verte, concocté généralement avec du céleri (et honnêtement qui aime le céleri ?!) et très peu sucré. Pourquoi est-ce qu’une personne de bon sens s’aventurerait à en consommer ? Je vous le dis,  laissez derrière les préjugés : le jus vert est étonnement délicieux, rafraîchissant et surtout très bon pour la santé 

J’ai donc creusé un peu et rencontré Graeme et Matthew, les fondateurs de Zooka Health, une petite entreprise qui a vu le jour en février dernier. Ce petit commerce propose différents produits qui pourraient être classés dans la rubrique « super aliments ». Mais celui qui m’intéressait le plus se trouvait être, « la cure jus vert ». 

L’aventure des deux garçons émergea d’une passion commune pour une vie saine. Ainsi, d’un mélange de connaissances, de l’envie de partager et celle d’améliorer la santé de chacun est né Zooka Health. Matthew m’explique que l’équipe est vraiment passionnée quand il s’agit du domaine de la santé : ils ont toujours aimé tester de nouveaux produits bénéfiques pour le corps et l’esprit. Depuis toujours, Matthew et Graeme ont encouragé leurs proches à avoir une bonne hygiène de vie. De plus, pour les deux amis, s’informer et être au courant de ses propres choix nutritionnels est primordial. Il leur semblait donc évident de créer Zooka Health, car à travers la compagnie, ils peuvent partager, inspirer et éduquer leurs clients, en utilisant des produits qu’ils ont eux-mêmes testés et approuvés.  

Donc, « la cure jus vert » c’est quoi ? Premièrement, le jus en question est fait d’épinards, de concombre, de céleri, de jus de citron, de pommes, de gingembre, de curcuma, de menthe et finalement d’un peu d’eau. En précisant bien que le tout est bio. Ensuite, ça se passe comme cela : on reçoit 5 litres de jus, et le but est de boire un litre par jour dès le réveil et jusqu’à l’heure du dîner. 

Evidemment, les effets bénéfiques de cette cure sont étonnants. D’abord, cette boisson est remplie d’omega-3, qui permet à notre organisme de réduire les inflammations. Car oui, notre corps a tendance à être dépassé par les excès de sucre et de graisse saturée qu’on lui donne gentiment lors d’une soirée trop arrosée ou d’un burger improvisé. Les inflammations causent diverses maladies chroniques et du coup, une consommation régulière de légumes verts, mélangés à différentes épices, opère comme anti-inflammatoire. 

Ensuite, les ingrédients utilisés dans ces jus sont connus comme alcalinisants. En d’autres termes (je vous vois venir: « alcaliniquoi ?? »), ils soulagent et éliminent le trop plein d’acide de notre organisme (qui provoque des maladies, douleurs et inflammations). Donc, cela balance le PH du corps et lui permet d’absorber tous les nutriments dont il a besoin pour se détoxifier. Cette détox jus vert permet aussi au corps de prendre le temps pour faire de la place, reprendre son souffle et apporter ce dont il a vraiment besoin : des vitamines et des minéraux.      

Pour avoir testé cette cure, je dois admettre que ce n’est pas à la portée de tout le monde : on a vite tendance à  avoir l’estomac qui gargouille vers 10 heures, on manque d’énergie et on devient irritable. Cependant, Matthew et Graeme sont conscients du challenge que représente la cure. Ils aimeraient donc préciser que chacun fait comme il peut, à son propre rythme : on peut très bien prendre un vrai petit-déjeuner vers 10 heures, après avoir bu son litre de jus. L’important est de laisser le temps à son corps de récupérer !  

Si vous n’avez pas de « Zooka Health » chez vous, je vous recommande fortement de préparer vous-même vos jus, et tenter l’expérience. Après cinq jours de détox, la peau de mon visage a retrouvé un teint frais, mon estomac était dégonflé, mon transit allait bien mieux, et je me suis trouvée être plus concentrée sur mon travail. De plus, il a été prouvé que faire des cures de jus vert de temps en temps était très bon pour la santé générale. Par contre il faut préciser que « la cure jus vert » n’est pas faite pour perdre du poids, et ne doit pas être vue comme un régime, c’est simplement une façon de laisser notre corps respirer et faire le plein de bonnes choses.    

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde plein de nourriture transformée remplie de sucres, pesticides et agents de conservation, et donc l’équipe de « Zooka Health » aimerait encourager les gens à s’éduquer sur leurs choix concernant les aliments qu’ils consomment. On devrait tous être familier avec les informations nutritives données à l’arrière des produits que nous achetons, et un petit peu de recherche peut aussi aider à créer un « lifestyle » sain et équilibré. 

dav

dav

 

 

 

 

  It was not so long ago that I discovered, by dipping my lips into a glass of green juice, how the taste is in fact acceptable. Actually, one sip was enough for me to be crazy about it! I get that the beverage doesn’t look very nice: greenish colour, made of celery and a … Continue reading Zooka Health

Let’s be empowered #2 Women’s day

 

Clem Boudoir049

Photo – Golden Fox

 

DEAR LOVELIES copy

FRENCH

Je voulais revenir sur mon photo shooting en boudoir (retrouvez l’article #1 ici), en participation avec Golden Fox, il y a de cela quelques temps déjà. En ce mois d’août, où chaque femme devrait être célébrée mais aussi devrait se célébrer, j’aimerais m’ouvrir à vous, de la même façon dont je me suis mise à nu sur ces photos.


Car oui, dénudée j’avais besoin de me dévoiler, montrer qui je suis. Jusqu’ à peu, j’ai cru que j’avais fait ces photos pour me redonner confiance, mais sans fausse modestie, j’ai déjà confiance en moi. Certes, au moment d’ouvrir mon peignoir rouge, de dévoiler mes courbes ainsi que mes imperfections, et de m’exposer à la camera, je me suis trouvée à douter de moi-même : serai-je à la hauteur ? Ensuite j’ai réfléchi, « hauteur » par rapport à qui, à quoi ? Pourquoi devrais-je être à la hauteur de quelque chose d’autre que de mes propres aspirations ? Et quelles sont mes aspirations ?

J’ai donc pris une grande inspiration, aspiration je dirai même, je l’ai ouvert ce peignoir et je me suis abandonnée à ce délicieux sentiment d’être vulnérable. Quel délice, quelle euphorie que d’être soi-même, dans son plus simple appareil. Voilà le déclic, le moment de grâce où transparente j’ai pu montrer ma force, mes faiblesses et surtout mon authenticité.

Alors que le « clic » de l’appareil photo orchestrait mes mouvements, j’ai réalisé à quel point j’aimais cela : dévoiler qui je suis au monde sans hypocrisie, sans masque, en toute honnêteté. Tout cela lié à cette valeur que je chéris, l’authenticité.

C’est ce sentiment qui m’est resté, quand j’ai remis mon peignoir rouge. Le doute a fait place à cette envie de continuer d’être dénudée d’abord dans la relation que j’ai avec qui je suis, et ensuite celle que j’ai avec les autres. Après m’est venu l’idée de partager cela, car après tout, on ne va pas se mentir, la société a la fameuse tendance de dire aux femmes de garder leurs peignoirs. Non ?

Ne sommes-nous pas prises au piège dans ce morceau de tissu, rouge ou pas, car on ne se sent pas à la hauteur ? Parce-que nous passons notre vie à nous comparer aux autres ? Parce-que nous n’avons pas pris le temps de comprendre quelles sont nos aspirations, qui nous souhaitons vraiment être, qui nous sommes.

Alors je vous le dis aujourd’hui en cette journée de la femme, laissez tomber ce peignoir, soyez celle que vous voulez être, soyez belles, fières et surtout authentiques !

 

Clem Boudoir051

Photo – Golden Fox

 ENGLISH

 

 

I felt the desire to come back on my boudoir photo shoot (the first article about it is just here), done a couple of months ago, in partnership with Golden Fox. Because of August, where women should be celebrated but also celebrate themselves, I would like to open up, the same way I denuded myself on the photos.


Yes, bared I needed to be uncovered, to express who I am. Until now, I thought those pictures were made to give me self-confidence, but without false modesty, I was already confident. Admittedly, when it was time to open my red robe, to reveal my curves, my imperfections, and to be exposed to the camera, I was doubting about myself: would I be good enough? Then, I thought, « good enough » compared to whom, to what? Why should I compare myself to anything else but my own aspirations? And what are my aspirations?

Thus I took a deep breath, a big inspiration, aspiration I would say, I opened this robe and I abandoned myself to this delicious feeling of being vulnerable. What a delight, what a euphoria to be myself, as simple as it is. Here, everything made sense, the moment of grace where transparent I was able to show my strengths, my weaknesses and above all my authenticity.

While the « click » of the camera was orchestrating my moves, I realised to what extend I was enjoying myself: to reveal who I am to the world, without any hypocrisy, without any mask, and with honesty. All of this linked to an honourable value: authenticity.

This marvellous feeling remained as I put my red robe back. The doubt made way to the desire of keeping this inspiring nudity, first in the relationship I have with how I am, and then with the one I have with others. After that, I had the idea to share this, because after all, we don’t need to lie, society has the ruthless habit to tell women to keep their robe. Hasn’t it?

Aren’t we trapped into this piece of material, red or not, because we feel we are not good enough? Because we did not take the time to understand what our aspirations are, whom we really want to be, who we are.

So today, as it is women’s day, I want to tell you, leave this robe behind, be who you want to be, be beautiful, proud and above all authentic !

 

    Je voulais revenir sur mon photo shooting en boudoir (retrouvez l'article #1 ici), en participation avec Golden Fox, il y a de cela quelques temps déjà. En ce mois d’août, où chaque femme devrait être célébrée mais aussi devrait se célébrer, j’aimerais m’ouvrir à vous, de la même façon dont je me suis … Continue reading Let’s be empowered #2 Women’s day

Let’s be empowered

DEAR LOVELIES copy

ENGLISH

I had the chance to live an unique experience with Simone Davis, the creator of Golden Fox. It is an empowering concept based on self-confidence and boudoir photos. I interviewed her – discover everything about it below !

FRENCH

Voilà que récemment, j’ai eu la chance de vivre une expérience unique avec Simone Davis. Elle est la créatrice de Golden Fox, un concept valorisant basé sur la confiance en soi et la photographie boudoir. J’ai interviewé Simone – découvrez tout à son sujet ci-dessous (en-dessous de la version anglaise).

Clem Boudoir005

Photo – Golden Fox

ENGLISH

She arrives like a bouncy ball in her brand new Volkswagen. While she is getting out of the car, she pulls a huge smile, highlighted by her red lipstick. It is with a “yaaaaay” that she greets me and gives me a warm hug. She looks at me from head to toes and with self-confidence says:

“You look so beautiful in your red robe Clem, this morning is going to be so much fun!”

I am talking about Simone Davis, a young entrepreneur and strong individual. She is the creator of Golden Fox, a unique empowering experience for women. When she talks, the young woman gives me the impression that everybody has the capability to conquer the world! Simone’s job is to take photos of ordinary women in their skimpy outfits. She believes women should feel confident about their body images and about themselves. She was conversing with me like we have known each other forever, when she explains:

“Every woman deserves to celebrate herself: nobody should be shy to celebrate who they are.”

So, today is my day, I am doing the shoot. Therefore, while we are waiting for the make-up artist, she sends me to make coffees and put on some music: it is supposed to help me feeling less nervous. As I am busy with my Bialetti, she gives me some background about the way Golden Fox started. First, she was working in the beauty industry. Simone was already passionate​ about the fact that she could uplift the confidence level of the people she was taking care of. She used to change her clients’ skins and it used to change their lives.

“I believe that so much can be achieved if someone is self-confident”, she says with sparkles in her eyes.

She is too impressed with the fact that I put almond milk in my coffee to focus on my questions, but after a while she tells me, with proudness, that it has been three years since Golden Fox, her real passion, has risen. Simone was doing wedding photography, and often got enquiries for boudoir photos. She started with a couple of shoots and it slowly started to grow into a business.

Clem Boudoir008

Photo – Golden Fox

Meanwhile, the make-up artist, the talented Lisa Brown, arrives with all her material (it is quite impressive: so many brushes, lipsticks, blushes and colours !). As I sit on my red stool to get my hair done, Simone confirms her story by explaining that her business became official because she could see the results as being very positive. In addition, her work is her real passion. Through her lens, she can be creative but also induce women to feel confident and empowered.

“They is no such things than combining my creativity and making women feel good about themselves”, she says between two sips of coffee.

While Lisa is busy with my mane, I start realising that the shoot is actually happening. I surprise myself feeling as nervous as before an exam. Therefore, I ask Simone to give me more details about how the shoot is going to happen. I already feel less hesitant, thanks to her positive and reassuring energy. As she starts telling me all about it, her facial expression becomes more serious. She wants me to understand that she always supports her clients and will make a maximum effort to make them feel relaxed. In addition, she does not believe into conventional boudoir photography. Women need to feel sexy and confident. Therefore her clients can choose between a collection of crop tops, panties, jean pants or shorts, oversized jerseys, lacy robes and body suites. Still with her thoughtful look she says:

“I tend to move away from the use of normal lingerie and rather suggest an outfit that will make the girl confident and sexy.”

Simone puts her hand on my arm, and assures me that if you take the decision to do a Golden Fox shoot,  she will send a couple of tips before hands, which helps women to get ready. In addition, the girls have the chance to get pampered before: “in order to make them feel like supermodels”, the photograph says (I can affirm that I feel like a supermodel). She also has a little chat with her clients before taking photos and shows them all the poses according to their body shapes. This is something else that makes Golden Fox unique: Simone observes and understands her clients’ shapes, personalities and preferences. During a “warm up session”, she captures what works the best for each woman.

“It is the reason why I always do a “warm up session” before the shoot: I need to see the angles, lights and poses that work the best for the woman and her body shape. I actually “tailor make” each shoot”, she says with amusing eyes.

When it is actually my turn to do a “warm up session”, I am terrified. In my panty, I look at Simone showing me a couple of poses. I take a big breath, remind myself how gorgeous I look (THANKS Lisa) and start. Between two encouragements, she tells me that what she enjoys the most is that “woow this is really me, I can do that” reactions from all the women she has worked with. Simone has a good trick, she shows the photos to her clients during the shoot. From that moment, their attitudes change, they become more comfortable and enjoy themselves.

“It is when my work is the most rewarding, my clients feel empowered and amazing. From that moment, their attitudes change and they become more confident in front of the camera: it becomes more electric.”

After a couple of photos, I start feeling at ease: I know how to move and where to look (it doesn’t look like that, but it is actually so hard to remember everything !). However, the best is when she shows me one picture. Guess my reaction ? A loud and impressed:  “woow, this is me!”. And from that moment, until the end, I feel like a queen !

When the shoot is done and I recover from my emotions, Simone explains me, before leaving, that she believes women are strong and should never be shy to feel confident. Each of us are different, from our shapes, personalities and sexuality wises, but we should all be empowered.

This is what she likes the most about her job: she can make women feel like super models by connecting with each of them. On her blog, she posts the testimonials of her clients, who confirm that Golden Fox is not just a photo shoot: “it is a whole, confidence boosting, empowering feel good experience”, Simone tells me before giving me another energetic hug to say goodbye.

Clem Boudoir014

Photo – Golden Fox

FRENCH

Elle arrive comme une boule d’énergie dans sa toute nouvelle Volkswagen. Alors qu’elle sort de sa voiture, elle me fait un grand sourir, souligné par un rouge à lèvre pétant. C’est avec un “yaaaay” qu’elle me salue et qu’elle me donne une accolade. Elle me regarde de la tête aux pieds et pleine de confiance me dit:

“Tu es super canon dans cette robe de chambre rouge Clém, cette matinée va être géniale!”

Je vous parle de Simone Davis, une jeune entrepreneuse et une personne incroyable. Elle est la créatrice de Golden Fox, une expérience unique qui aide les femmes à avoir plus confiance en elles. Lorsqu’elle me parle, Simone me donne l’impression que tout le monde peut conquérir le monde ! Elle prend des photos de femmes ordinaires (comme vous et moi) en petites tenues. Elle croit dur comme fer que les femmes devraient se sentir confiantes par rapport à l’image qu’elles ont d’elles-mêmes ainsi que de leurs corps. Simone me fait la conversation comme si on se connaissait depuis toujours, lorsqu’elle me donne son opinion:

“Chaque femme devrait avoir le droit de se célébrer sans s’en sentir gênée.”

Voilà qu’aujourd’hui c’est mon tour, je vais faire la séance photos. Pendant que nous attendons la maquilleuse, Simone m’envoie faire des cafés et mettre de la musique: c’est censé​ m’aider à gérer ma nervosité. Alors que je suis occupée aves ma Bialetti, elle me donne un peu d’informations sur les débuts de Golden Fox. Simone travaillait dans l’industrie cosmétique. Elle était déjà passionnée à l’idée de changer la confiance des gens dont elle prenait soins. La jeune femme changeait la peau de ses clients et cela changeait leurs vies.

“Je crois que beaucoup de choses peuvent être accomplies quand une personne a confiance en elle”, me dit Simone, avec des étoiles dans les yeux.

Elle est trop impressionnée par le fait que je mets du lait d’amandes dans mon café pour se concentrer sur ma question, mais après un moment elle me dit avec fierté que cela va faire trois ans que Golden Fox, sa vraie passion, a vu le jour. Simone faisait des photos de marriage et souvent, on lui demandait si elle faisait des photographie Boudoir. Elle a donc commencé à faire quelques séances and cela s’est transformé en un business.

Clem Boudoir041

Photo – Golden Fox

Entre temps, la maquilleuse et talentueuse, Lisa Brown, arrive avec tout son matériel (c’est assez impressionant, je dois avouer: elle a un nombre de brosses, rouges à lèvre et couleurs !). Je m’asseois sur mon tabouret rouge pour me faire pomponner et reprend ma conversation avec Simone. Elle me confirme que Golden Fox est devenu officiel car elle pouvait voir que les résultats étaient très positifs. En plus, ce travail est sa passion. A travers son objectif, elle peut être créative mais aussi changer l’attitude des femmes et les rendre plus assurées.

“Il n’y a rien de mieux que de combiner ma créativité et rendre les femmes plus sûres d’elles”, me dit elle entre deux gorgées de café.

Alors que Lisa s’affaire à boucler mes cheveux, je commence à réaliser que c’est en train de se passer, je vais vraiment faire cette​ séance photos. Je me surprend à me sentir aussi nerveuse qu’avant un examen. Du coup, je demande à Simone si elle peut me donner un peu plus de détails concernant le shoot. Je me sens déjà moins mal à l’aise grâce à son énergie positive et rassurante. Quand elle commence à m’en parler, je distingue une expression sérieuse sur son visage. Elle veut que je comprenne qu’elle encourage toujours ses clientes et fait tout les efforts possibles pour qu’elles se sentent confortables. D’autre part, elle ne croit pas aux shoots Boudoir conventionnelles, mais plutôt que les femmes doivent se sentir sexy dans des tenues, qui leurs plaisent et qui sont agéables. Elles peuvent choisir entre des shorties, crop tops, larges t-shirts, robes de chambre ou encore des shorts.

“En général, j’essaie de m’éloigner du cliché de la lingerie et encourage mes clientes à utiliser des tenues qui les valorisent.”

Simone me prend le bras. Elle m’assure que si une femme prend la décision de faire une séance avec Golden Fox, elle lui enverra une série de conseils en avance, ce qui l’aidera à être prête pour le jour J. De plus, la cliente a la chance de se faire chouchouter avant le shoot par une maquilleuse professionnelle : “comme ça, elle se sent encore plus canon”, la photographe me dit (je confirme – j’ai l’impression d’être une top modèle). Elle prend aussi le temps de discuter avec sa cliente et de lui montrer toutes les positions qui vont la mettre en valeur. Il y a quelque chose d’autre qui rend Golden Fox unique: Simone observe et comprend les courbes, différentes personnalités et préférences de ses clientes. Finalement, durant un “échauffement”, elle capture ce qui correspond le mieux à chaque femme.

“C’est pour cela que je fais toujours un échauffement avant le shoot: j’ai besoin de voir quel angle, quelle lumière et positions correspondent le mieux aux courbes de mes clientes. En fait, je fais du sur mesure à chaque séance”, elle me dit avec des étoiles dans les yeux.

Quand vient mon tour de faire un échauffement, je suis terrifiée. Dans mon shorty, je regarde Simone qui me montre deux ou trois positions. Je prend une grand inspiration, me rappelle que je suis super canon (MERCI Lisa) et commence. Entre deux encouragements, Simone me dit que ce qu’elle préfère c’est cette “wouahou c’est vraiment moi” réaction que ses clientes ont toujours. La photographe a une bonne astuce, elle leurs montre les photos qu’elle prend durant le shoot. C’est à ce moment là que l’attitude de la modèle change, elle devient plus confiante et prend du plaisir.

“C’est ce moment là que mon travail devient intéressant et gratifiant. Mes clientes​ se sentent belles ! Leurs attitudes changent et elles sont à l’aise : cela devient presque électrique.”

Après quelques photos, je commence à me sentir à mon aise: je sais où regarder et comment poser (ça n’en a pas l’air comme ça, mais c’est super dur de mémoriser et appliquer les conseils de Simone). Mais le meilleur est quand elle me montre mes photos : je me retrouve bouche bée car je ne me reconnais pas. Du coup, jusqu’à la fin du shoot, je me sens comme une reine.

Quand la séance est finie et que je me remet de mes émotions, Simone m’explique qu’elle croit dur comme fer que les femmes devraient toujours se sentir fortes. Chaque femme est différente, de ses courbes, sa personnalité à sa sexualité, mais chaque une devrait avoir foi en elle !

C’est cela qu’elle aime le plus à propos de son travail: en créant un lien de confiance avec ses clientes, Simone arrive à ce qu’elles se sentent sexy, belles​ et confiantes. Sur son blog, le photographe publie les témoignages de des femmes qui ont fait le shoot, qui confirment que Golden Fox n’est pas juste qu’une simple séance photo : “c’est toute une expérience de confiance en soi”, me dit Simone avant de me donner une dernière et énergétique accolade.

Clem Boudoir052

Photo – Golden Fox

 

 

I had the chance to live an unique experience with Simone Davis, the creator of Golden Fox. It is an empowering concept based on self-confidence and boudoir photos. I interviewed her - discover everything about it below ! Voilà que récemment, j'ai eu la chance de vivre une expérience unique avec Simone Davis. Elle est la … Continue reading Let’s be empowered

What if in 2017 – #1

DEAR LOVELIES copy

ENGLISH

What if, in 2018, you try to act in favor of our beautiful earth by making small changes in your everyday life ?

We all have heard about global warming and its consequences, animals cruelty or excessive consummation. Unfortunately, we leave in a world where everything needs to be bigger, better and faster, and our planet is paying the price.  However, if everyone makes a little modification, it will become a big transformation.

By growing up in Switzerland, I have always been taught ecological and economical values. It is only when I started to travel and lived in another country that I realized how much people are not aware of what is happening. Therefore, through a series of articles named “What if in 2017 ?”, I want to encourage you guys to make small changes for a better future ! In the meantime, you can also watch the inspiring documentary from Leonardo DiCaprio “Before the flood” (link here).

To begin with, I have been switching my beauty routine for a natural, cruelty free and organic one. I get all my products from the website Faithful-to-nature  or the Wellness Warehouse, which offer a big range of mindful products.

index

FRENCH

Et si en 2018, vous essayiez de faire un pas en faveur de notre belle terre en faisant de petits changements dans votre vie de tout les jours ?

Nous avons déjà tous entendu parlé du réchauffement climatique et ses conséquences, de la cruauté sur les animaux et de notre consommation excessive. Malheureusement, nous vivons dans un monde où tout doit être plus gros, plus rapide et meilleur, et notre planète en paie le prix. Cependant, si chacun de nous fait une modifications, cela deviendra une grande transformation.

En grandissant en Suisse, on m’a toujours enseigné des valeurs écologiques et économiques. Ce n’est seulement que lorsque j’ai commencé à voyager, que j’ai réalisé l’ignorance des gens. Donc, à travers une série d’articles intitulée “What if in 2017?”, je voudrai vous encourager à faire des petits changements pour un futur meilleur ! Entre temps, vous avez aussi la possibilité de regarder le film très inspirant de Leonardo DiCaprio “Before the flood” (lien ici).

Pour commencer, j’ai changé mes produits de beauté dit “traditionnels” à quelque chose de naturel, qui n’a pas été testé sur les animaux et qui est biologique. Je commande tout ce dont j’ai besoin sur les sites Faithful-to-nature ou Wellness Warehouse(malheureusement basés seulement en Afrique du Sud), qui offrent beaucoup de produits différents à des prix abordables.


My beauty routine- Ma routine beauté

1. Face – Visage

ENGLISH

As you can see, I love the brand The Victorian Garden. The products are very affordable and they smell delicious as they are made of essential oils.

  • In the morning, I first rinse my skin with water. Then, apply the Day Cream from The Victorian Garden and Eye Cream from Organic Rooibos.
  • Before I go to bed, I take off my makeup with coconut oil and then clean my face with the Cleansing Milk from The Victorian Garden. After drying my skin, I use the same creams than in the morning.
  • Once a week I make a scrub with melted coconut oil, organic honey and organic grounderdcoffee. Also, I apply the Face Mask from The Victorian Garden after the scrub.

Note: coconut oil is not palm oil. It can be used for cooking, cleaning and for your beauty routine. You can make masks for your hair, different scrubs and use it as a make up remover (waterproof make-up or not).

FRENCH

Comme vous pouvez le voir, j’adore la marque The Victorian Garden. Leurs produits sont très onéreux et ils sentent délicieusement bons car ils sont fait d’huiles essentielles.

  • Le matin, je rince ma peau avec de l’eau. Ensuite, j’applique la Day Cream de The Victorian Garden ainsi que la Eye Cream de Organic Rooibos.
  • Avant d’aller au lit, je me démaquille à l’aide d’huile de noix de coco et lave mon visage avec le Cleansing Milk de The Victorian Garden. Après avoir séché ma peau, j’utilise les mêmes crèmes que celles du matin.
  • Une fois par semaine, je prépare un peeling avec de l’huile de noix de coco, du miel bio et du café moulu bio. Aussi, j’applique le Face Mask de The Victorian Garden après le peeling.

Note: l’huile de noix de coco n’est pas de l’huile de palme. Elle s’utilise en cuisine, pour le ménage ainsi que pour votre routine beauté. On peut faire ses propres masques pour les cheveux, des peelings divers et du démaquillant (maquillage waterproof ou non).

2. Body and hair – Corps et cheveux

ENGLISH

I only use the minimum for my body and my hair as I have a very sensitive skin and dry type of hair.

  • Twice a week I wash my hair with the Shampoo and Conditioner from Hey Gorgeous. The main ingredients are jojoba, argan oil and essential oils, which are perfect for nourishing my hair.
  • After every single shower, I apply on my upper legs an anti cellulite cream from Natraloe Pure and a body lotion from Coconut Oil Formula, which smells delicious.

FRENCH

Je n’utilise que le minimum pour mon corps et mes cheveux car j’ai un peau sensible et des cheveux secs.

  • Deux fois par semaine je nettoie mes cheveux avec le Shampoo and Conditioner de Hey Gorgeous. Les principaux ingrédients sont le jojoba, l’huile d’argan et des huiles essentielles qui nourrissent bien mes cheveux secs.
  • Après chaque douche, j’applique sur mes cuisses la crème anti cellulite de Natraloe Pure et la crème pour le corps de Coconut Oil Formula qui sent trop bon.

3. My teeth – Mes dents

Made with Square InstaPic

ENGLISH

It took me a while to get used to the Toothpaste from Earthsap because it does not taste like the industrial one I have been using since I have teeth. However, my teeth are whiter and I feel relieved to not put chemicals in my mouth three times a day anymore.

FRENCH

M’habituer au dentifrice naturel de Earthsap m’a pris un peu de temps, car il n’a pas la même saveur que les dentifrices industriels que j’ai eu utilisés depuis que j’ai des dents. Cependant, mes dents sont plus blanches et je me sens soulagée de ne plus devoir mettre des produits chimiques dans ma bouche trois fois par jour !

4. Others – Autres

Made with Square InstaPic

ENGLISH

Last but not least if like me you often go on holidays where there are mosquitos and sun !

  • The Mosquito Repellent Lotion from The Victorian Garden smells really nice compared to the industrial ones and prevent from mosquito bites for at least a day.
  • The suncreen from Natural LAB is as efficiant than a normal one. However, you will need to wait a bit longer before going into the water, otherwise you will have a white layer all over your body…

FRENCH

En dernier, tout aussi important si comme moi vous vous rendez souvent en vacances où il y a des moustiques et du soleil !

  • La lotion contre les piqures de moustiques de The Victorian Garden sent super bon comparé aux produits industriels et prévient des moustiques pour la journée.
  • La crème solaire de Natural LAB est aussi efficace qu’une crème normale. Cependant, vous aurez besoin d’attendre un petit peu avant d’aller dans l’eau, au risque de devenir tout blanc …

What if, in 2018, you try to act in favor of our beautiful earth by making small changes in your everyday life ? We all have heard about global warming and its consequences, animals cruelty or excessive consummation. Unfortunately, we leave in a world where everything needs to be bigger, better and faster, and our planet … Continue reading What if in 2017 – #1

Love scrubbing

Dear lovelies,

EN

In some part of the world summer is on its way which means sun, ocean, bikini and summer body. In order to get ready for this lovely season, make the best of it and limit the damages on the skin, I want to introduce two different scrubs from the trend Lush that I really enjoy.

The first one is Ocean Salt. In summer, we are more often exposed to sunrays and it is important to scrub once a week in order to keep a fresh and light skin radiance. Also, I recommend it if you have a few black spots on your T zone and pimples when it is this time of the month. The scrub has a strong texture of sea salt which will take off all your impurities. Actually, I suggest it for the all year. It will always help your facial skin to deal with change of seasons, pollution, hormones and so on. This scrub dries a lot the skins, therefore it is a perfect one for oily features.

FR

Voilà que l’été pointe le bout de son nez, ce qui veut dire soleil et océan, bikini et “summer body”. Du coup, pour se préparer, en profiter et limiter les dommages collateraux, j’aimerai vous présenter deux exfoliants de la marque Lush que j’apprécie tout particulièrement.

Le premier s’appelle Ocean Salt. Durant la bonne saison, nous sommes plus souvent exposés aux rayons du soleil. Il est donc important d’exfolier notre peau pour garder un teint lumineux et frais. Aussi, je le recommande si vous avez quelques points noirs sur votre zone T et boutons lorsque c’est cette période du mois. Avec sa texture épaisse grâce au sel de mer, ce gommage va vous débarrasser de toutes vos impurtés. En fait, je vous le conseille pour toute l’année, car il aidera votre peau du visage à gérer le changement de saisons, la pollution, les hormones etc. Par contre, cet exfoliant a tendance à sécher la peau, il est donc parfait pour les peaux grasses.

img_0678

EN

The second one is very useful if you cheated on some comfort food during winter and saw some cellulite coming up to say hello. Cup O’ Coffee is (as its name indicates it) made of coffee. Indeed, grounded coffee is very good for fighting against flabby tights ! According to  Escobar, caffeine stimulates dilation while the scrubbing motion increases circulation, plumping up the skin and making cellulite look less obvious. Also, coffee grounds contain antioxidants, so they can increase collagen production.

The product works like a mask: first, it needs to be applied with water on the cellulite zones and then sinks on for about 10 minutes. After that, you can scrub and rinse. However be careful, Cup O’ Coffee does not make miracle: I recommend a healthy diet with restricted refined sugar if you want to say goodbye to cellulite.

FR

Le deuxième est super utile si vous avez triché un peu sur les bons repas d’hiver et vu apparaître notre amie la cellulite. Cup O’ Coffee est (comme son nom l’indique) fait de café. En effet, le café a beaucoup de vertues contre les cuisses à peaux d’oranges. La caféine stimule la dilatation et le gommage va aider à la circulation du sang. Aussi, le café contient des antioxydants qui vont augmenter le niveau de collagène.

Le gommage s’utilise comme un masque: premièrement, il doit être appliqué avec un peu d’eau sur la zone voulue et ensuite a besoin de reposer pendant 10 minutes. Après cela, vous pouvez gommer. Attention quand même, Cup O’Coffee ne fait pas de miracles: je vous conseille un régime alimentaire sain avec peu de sucre si vous voulez dire au revoir à votre cellulite.

 

Dear lovelies, EN In some part of the world summer is on its way which means sun, ocean, bikini and summer body. In order to get ready for this lovely season, make the best of it and limit the damages on the skin, I want to introduce two different scrubs from the trend Lush that I really enjoy. The … Continue reading Love scrubbing